fbpx

Hello, moi c'est Jérémy

Je déteste être pris en photo

Et je suis sûr que vous aussi ou au moins votre futur femme/mari ? Et au fil des années je l'ai bien compris. Comme je connais le problème (car après les serpents le truc que je déteste le plus c'est être photographié) je l'ai plus ou moins résolu en apprenant à vous mettre rapidement et facilement à l'aise. À tel point qu'il y a des chances que vous m'oubliez et que vous en redemandiez 🙂

Jérémy Sauterel Photographe

Moi en 10 13 hashtags

a porpos

Moi, en vrai

Mon 1er mariage

La montagne

J'ai photographié mon premier mariage en 2017. Depuis, j'ai eu la chance d'en vivre environ 70. La photo de mariage est mon métier à 100% depuis juin 2019. À côté de la photo de mariage, j'aime photographier des paysages et des portraits.

Comme tous les gruyérien, quand je ne vois pas le Moléson je suis malade. J'adore les montagnes et surtout les contempler. Je n'ai que quelques sommets à mon actif, mais monter dans un endroit vraiment beau pour faire quelques photos ça me plaît. Il n'y a pas longtemps, j'ai été au Lac Tanay et c'était vraiment sympa ! Clique pour voir

Je ne suis pas Mike Horn, mais si vous avez envie de partir à l'aventure pendant votre séance photo, je vous suis !

Le gras c'est la vie comme dirait Karadok

J'ai grandi dans un restaurant, où chaque jour mon papa me cuisinait un plat meilleur que le jour précédent. Autant dire que dans ma vie, j'ai toujours aimé bien manger (ça se voit un peu).

J'aime les pâtes, à un tel point que je pourrais en manger tous les jours…

Au coin du feu avec votre album de mariage

Voilà comment je vous imagine dans 30 ou 40 ans, en train de raconter votre mariage à vos petits-enfants, après un bon repas de Noël avec une bonne tasse de thé chaud.

(Ne le faites pas chaque année, vous allez les ennuyer…)

Je parle français

et je balbutie quelques mots d'anglais mais surtout pas de suisse-allemand

Je travaille en….

Le pain

Écoutant de la musique ou en regardant une série.

Avant, j'étais boulanger, c'est d'ailleurs dans la boulangerie dans laquelle je travaillais que j'ai rencontré Ophélie, ma copine et la maman de mon fils Yoan.

Je fais mon pain au levain 3 fois par semaine et ça m'arrive d'en apporter aux rendez-vous ou aux séances photos 🙂

ÉCRIS-MOI !